AVENTURE, THAILANDE

Grimpe à Railay Beach en Thaïlande

best railay beach tonsai thailande cashpistache

C’était parti pour une grimpe vers Railay Beach ! Trois nénettes prises de folie des grandeurs. On y croyait, on nous avait tant vanté ce coin comme passage obligatoire pour tout grimpeur. Il fallait que l’on voit ça de nos propres yeux ou plutôt que l’on touche les rochers de nos petites mains pour décider si c’était un mythe ou une réalité.

 

 

Thaïlande du Sud et ses plages

 

Railay Beach et Tonsaï

 

Fraichement débarquées sur la plage la veille (voir l’accès à Railay) et après avoir dormi dans un hôtel au fin fond de la jungle (moins cher…), nous décidons d’aller nous baigner mais à notre grande surprise, il n’y a plus d’eau, enfin si ! mais après des mètres et des mètres de sable mou, une marée ?! personne ne me l’avait dit. Quand exactement ? plutôt haute le matin…? pas trop sûre et durant le court séjour sur le site, je n’aurais pas le temps de m’en soucier vraiment. Du moins, pour aller se baigner n’importe quand, il faut s’accrocher ou tenir un petit planning. Évidemment j’exagère. Mais c’est à noter.

Le coin est vraiment très beau mais on est loin des plages paradisiaques de Polynésie. Je suis un peu déçue tout de même. Je vous assure, ceux qui ont déjà fait Bora Bora ou Les Seychelles compatiront. Bref, je me fais une raison : je m’attendais à un paysage déjà vu, mais finalement, la Thaïlande est une vraie découverte, tant par sa végétation que par ses reliefs escarpés. Le sable blanc pur, ce sera pour une autre destination. Les poissons et le corail à 2 mètres du bord, pareil… n’y comptez pas. Et pourtant j’apprendrai par la suite qu’à Tonsai Beach (juste à côté de Railay Beach), on est un peu épargné, car la population plus sportive (randonneurs et grimpeurs) est moins fêtarde et insouciante (et irrespectueuse) que le reste de la masse touristique venue profiter de vacances de rêve pas cher… C’est bien pour ces raisons que l’on avait évité, en rédigeant notre road trip, Ko Samui ou Kho Lanta… Se taper une cuite par nuit à l’autre bout du monde n’est pas dans ma BucketList ( = todolist qui tue).

 

railay beach escalade thailande plage

 

 

Plongée et iles secrètes de Thaïlande

 

Le lendemain on part pour l’excursion des 4 îles les plus proches. Certes, l’hôtel nous avait prévenu, big boat more safe ! mais que voulez-vous, parfois à fuir les touristes on fait des erreurs… et nous voilà 12 compères sur un longtail boat, seuls au milieu de la mer d’Andaman avec un capitaine patibulaire mais presque qui balance de la flotte sur un moteur fumant, quelques étincelles récalcitrantes de la batterie et une attente de plusieurs dizaines de minutes sous le soleil brûlant… Big boat more safe !!

 

railay beach thailande voayge road trip

railay beach thailande voyage trip

 

Les îles autour de Railay Beach

 

railay beach plage paradisiaque

 

Malgré un temps pas terrible et un départ raté… on passe une journée magique.

Les îles perdues

Je me réconcilie avec la Thaïlande, allez va, tu es très jolie et pas mal exotique, je t’aime bien quand même. Un petit tour d’îles secrètes comme on pourrait le croire : Ko Poda, Kottua Khwan, Ko Tup et Ko Taloo. C’est un festival de plages de cartes postales avec des rochers aux formes calcaires époustouflantes. Ah ben voilà ! on y est ! ça claque enfin ! Le point négatif c’est de se retrouver dans un circuit touristique, les bateaux sont à la queue leu leu, une petite pause repas par ci, un plongeon par là. Tout est trop calculé et la carte postale perd de son charme.
Un des arrêts est destiné au snorkeling, hélas il fait assez nuageux. On laisse notre imagination reconstituer les couleurs des coraux et des poissons…

La grotte de la Princesse

La Tham Phra Nang, grotte de la Princesse, est investie par les grimpeurs. Il y a des petits macaques qui les regardent escalader les parois. C’est le monde à l’envers ici. Le soleil, lui, a joué à cache-cache toute la journée, c’est un vicieux, je suis cuite à point. Retour à 16h, juste le temps de réserver notre prochaine matinée d’escalade (de 9h à 13h) avec une des boutiques de rock climbing. Sinon il est possible de louer seulement le matériel et acheter un topo des voies. Mais on a compris la leçon, on choisit le more safe cette fois-ci et on prend un accompagnateur.

 

railay beach thailande escalade

 

à noter : Pas mal de moustiques dans cette région, pensez aux huiles essentielles sur les vêtements, oui ça cocotte mais quel bonheur de n’avoir aucune piqûre !

Le soir sur TonSaï, on boit des bières en découvrant le parcours d’autres routards ou exilés, ont fait de la slackline pour travailler son équilibre, on potasse son guide et on rédige ses notes. Ambiance détente.

 

Escalade vers Railay Beach

je suis troublée de grimper ici, d’avoir cette chance

Le matin du 12e jour, Adam, du magasin d’escalade On the Rock, nous emmène sur les falaises Ouest de Tonsaï, non loin de Railay Beach. Je suis tremblante d’excitation de pouvoir faire de l’escalade en Thaïlande. On a une petite marche d’approche assez raide que l’on fait en trombe, j’arrive en bas du caillou déjà rouge et suintante. Une cotation 6A. En théorie, sans difficulté pour moi. Et pourtant, la fatigue, l’humidité importante et la chaleur me font me sentir lourde et peu précise. Il faudrait que je me recouvre entièrement de magnésie peut-être… Mais je me régale et je m’adapte doucement à la roche. Je randonne, en assurant de gracieux mouvements pour passer de points en points, un petit pied-main pour le plaisir. Mon sac à pof est quasi vide tant je transpire. En haut de ma voie, je ressens un peu le gaz avec cette vue infinie sur la mer et les îles, je suis troublée de grimper ici, d’avoir cette chance.

 

mes jambes se mettent à trembler sous l’effort et la peur du vol

On insiste auprès d’Adam pour faire plus difficile. Il nous emmène à l’ombre sur une voie perdue dans la jungle. C’est autre chose, la vue est bouchée mais quelle végétation folle ! C’est une 6A+ et le petit plus fait toute la différence. On peine à la passer. La faim vient (sans jeu de mots) et la fatigue des mauvaises nuits… à la limite de mes forces, je suis au taquet. Ne pas zipper, ne pas chuter, conserver un bon souvenir de tout ça, je termine tout au mental. Au moment de redescendre, je fais un peu la machine à coudre comme on dit,  mes jambes se mettent à trembler sous l’effort et la peur du vol. Mais voilà, je peux être fière de moi, tout s’est bien passé et j’ai atteint mes objectifs, j’ai validé les voies, je peux aller me dorer au soleil maintenant.

 

à savoir :
L’accès à la plage de Railay Beach étant impossible par la route, le plus simple est de prendre un bateau à Ao Nang, voire Phuket ou Krabi.
Pour manger, c’est chez Mama chicken, le moins cher et très correct.
Il y a un distributeur de billets à Railay ouest.

 

à faire vers Tonsaï :
Le Princess lagoon, un lagon intérieur, la plage de sable blanc de Railay ouest accessible de Tonsaï à pied par la jungle (à marée haute) ou par le bord de mer (a marée basse) et les îles environnantes accessibles en bateau.

 

railay beach thailande escalade

railay beach escalade grimpe thailande

railay beach thailande du sud grimpeurs

railay beach thailand road trip

railay beach ^plage incontournable

railay beach thailande escalade climb

Railay Beach et Tonsaï Beach

 

Carte du Sud de la Thaïlande :

 

Le Voyage en Thaïlande complet (cliquez sur la photo) :

 

road trip Thailande en 15 jours blog voyage