ART, TRUCS À FAIRE

MuCEM : Picasso à Marseille

visiter marseille exposition picasso mucem en provence

Un génie sans piédestal , Picasso et les arts et traditions populaires – Exposition de Picasso à Marseille du 27 avril au 29 août 2016 – MuCEM J4

Picasso à Marseille, arts et traditions populaires

Picasso à Marseille, de retour dans la cité phocéenne… Mais que reste-t-il à découvrir sur Picasso qui n’a pas déjà été dit, analysé, disséqué, digéré et régurgité ? Le Mucem réalise l’impossible et répond parfaitement au challenge en nous offrant un regard nouveau sur cet homme. Désacraliser quelque peu ce grand nom de l’Art Moderne, le rendre plus accessible, plus humain pour les néophytes en soumettant une approche différente de son œuvre.
Qu’aimait-il ? Quels étaient ses centres d’intérêts ? Ses hobbies du dimanche, ses préoccupations techniques, ses petites passions discrètes ou affirmées pour en arriver à cet art là ? Pourquoi ce taureau, cet acrobate, cette colombe ou cet assemblage de jouets ?

Chacun de nous est influencé par son enfance, son quotidien, ses expériences, ses rencontresPablo Picasso ne déroge pas à la règle. Très marqué par ses racines hispaniques, il mêle des thèmes fétiches, liés aux pratiques populaires et culturelles des pays qu’il affectionne. Les rencontres, qu’il fait tout au long de sa vie, le poussent vers des techniques variées et innovantes. Artiste multiple, il cherche à s’ouvrir au tout pour mieux le saisir.

arts traditions populaires picasso a marseille Mucem genie

 

Le MuCEM et Picasso

Bien que le travail d’un artiste ne soit pas cloisonnable, par souci didactique, l’exposition Picasso et les arts et traditions populaires est rythmée par 4 thèmes :

  • Picasso et la vie quotidienne : racines;
  • Des objets et des thèmes fétiches;
  • Les techniques et leurs détournements;
  • L’objet matériau

Pour mieux appréhender les influences subies par Picasso, certains de ses chefs-d’œuvre sont mis en miroir avec des objets référents issus des collections du Mucem. C’est un véritable parcours-dialogue entre œuvres et objets, faisant écho aux recherches artistiques du maître.

 

Picasso, rites espagnols et thèmes fétiches

L’exposition montre ainsi comment Picasso puise son inspiration dans les rites et traditions populaires espagnoles, au point parfois d’en faire une sorte de fétichisme. La tauromachie, les coiffes féminines traditionnelles et plus particulièrement la mantille et sa dentelle, ou encore le cirque, la musique, la colombophilie, autant de motifs identitaires et iconiques de l’Espagne, récurrents dans ses créations.

 

Picasso à Marseille arts et traditions espagnoles mucem

[Collections du Mucem] Peigne, Espagne, début du XXe siècle, Corne, 30,2×32,7 cm, Mucem, Marseille

genie picasso à Marseille Mucem

Pablo Picasso, détails du Portrait de Paule de Lazerme en Catalane, Perpignan 1954, gouache sur papier, 63×46 cm, musée des Beaux-Arts Hyacinthe

 

influences picasso marseille mucem

1. [Collections Mucem] Habit d’Arlequin. 2. Pablo Picasso, Détail de Femme assise, Boisgeloup, 1930, Sapin sculpté 17,2×4,5×3,5 cm du Musée Picasso de Paris.

guitare traditions populaires picasso marseille mucem

acrobate bleu picasso marseille mucem

L’acrobate bleu, 1929, de Picasso, semble avancer dans les couloirs du MuCEM , Un Génie sans Piédestal à Marseille

 

Racines du Sud

C’est aussi la mise en avant des liens entre l’artiste, son Espagne natale et le sud de la France. De Malaga en passant par Barcelone et la Côte d’Azur, il aura choisi comme terre d’élection, la Méditerranée et sa lumière, pour y développer une partie importante de son œuvre. Un lien encore plus fort avec Marseille où en compagnie de Braque, il vient en 1912, visiter les nombreuses boutiques coloniales présentes dans cette ville afin d’acheter des masques africains et d’autres objets d’art nègre, dont on retrouvera l’empreinte sur la suite de sa carrière. Face à ces œuvres sauvages comme les qualifiait un peu plus tôt André Derain, l’intuition nait qu’une autre forme de représentation, plus dépouillée, est praticable ; qu’il est envisageable pour l’artiste de ne plus rien faire qui représente quelque chose. Bref, la possibilité de l’abstraction apparait. Et pour Picasso, c’est une révélation avec la particularité de jouer sur l’inversion des volumes. La notion de 3d prend alors pour lui tout son sens.

Dans une lettre à Matisse, Derain note : Nous sommes peut-être une génération heureuse en ce sens qu’elle est peut-être la seule qui se soit aperçue que la pierre, la couleur, n’importe quelle matière […] avait une vie propre, indépendante de celle qu’on lui faisait représenter.

 

Picasso à Marseille genie sans piedestal exposition mucem

un genie sans piedestal picasso marseille mucem

musee des civilisations picasso a marseille mucem

visite musee marseille mucem Picasso à Marseille

 

Picasso à Marseille au Mucem

 

Techniques et artisanats selon Picasso

Picasso évoque ces rites ou objets, propres à la méditerranée, au travers de techniques riches : peinture, sculpture, dessin, gravure, céramique, affiche… Pour creuser encore plus ses recherches plastiques, il s’approprie tout au long de sa vie de savoir-faire artisanaux comme l’orfèvrerie et la linogravure. Il travaille aussi le bois, le tapis, la céramique et le métal. Pourtant à la différence d’un artisan, il ne se contente pas d’appliquer la technique traditionnelle, il sort du mécanisme bien huilé, il va au-delà. Sa force, c’est qu’il sait apprendre des autres mais il a aussi cette faculté de pouvoir s’en démarquer.

 

artisanat ceramique picasso marseille mucem

Exposition Picasso à Marseille au Mucem, Poterie pignates décorées provenant du Musée Picasso Paris

 

Picasso à Marseille au Mucem

 

Sculptures d’assemblage : objet-matériau picassien

 

Très ancré dans son époque, Picasso associe ses apprentissages techniques aux inspirations plus contemporaines, comme par exemple avec ces sculptures assemblages, initiées par Marcel Duchamp et ses ready-made. Faites d’objets récupérés et de matériaux recyclés, privés de leur fonction utile, l’artiste sacralise ces vestiges familiers du quotidien. Pour reprendre les commissaires de l’exposition, Joséphine Matamoros et Bruno Gaudichon, il ne s’agit pas pour lui de faire du bricolage, mais de traduire le pouvoir évocateur de l’objet.

 

exposition Picasso au Mucem à Marseille assemblages

Picasso à Marseille Mucem detournements matériaux

Pablo Picasso, La guenon et son petit, 1951, Bronze, 53,2×33,2×61 cm Collection particulière.

 

exposition Picasso à Marseille au mucem sculptures

marseille exposition Picasso au Mucem arts et traditions populaires

 

Exposition Picasso au Mucem

Entre cirque, musique, traditions populaires et tauromachie, et de l’artisanat d’art à la sculpture, cette exposition explore l’œuvre d’une vie en alliant distance et profondeur. Le génie de Picasso c’est un peu cela : savoir glaner le meilleur de tout, telles les pièces d’un puzzle, pouvoir déconstruire le vraisemblable pour reconstruire l’inconnu.

 

exposition picasso à Marseille au Mucem

 

Le MuCEM confirme ses ambitions de valorisation du patrimoine méditerranéen, les expositions qui y sont présentées nous parlent d’échanges en Méditerranée et de diversité culturelle. Pas étonnant que Picasso prenne la suite !

 

Infos pratiques

En savoir +  :  www.mucem.org  et le Pass musées de Marseille

Et aussi le MuCEM sur Instagram.

 

musees visite estivale Picasso à Marseille

 

Commissariat général :
Joséphine Matamoros, conservateur en chef du patrimoine, directrice honoraire du Musée d’art moderne de Céret, directrice du Musée d’art moderne de Collioure.
Bruno Gaudichon, conservateur en chef du patrimoine, conservateur de La Piscine-Musée d’art et d’industrie André Diligent à Roubaix.
Emilie Girard, conservateur du patrimoine, responsable du Centre de Conservation et de Ressources du Mucem.
Scénographie :
Jacques Sbriglio, architecte, scénographe.

 

tauromachie exposition picasso marseille mucem

Exposition Picasso au Mucem du 27 avril au 29 août 2016