CORSE, TRUCS

Voyager en Ferry : les 10 Conseils indispensables

10 conseils pour voyager en ferry corse cashpistache

LES ASTUCES POUR VOYAGER EN FERRY PLUS SEREINEMENT :

Le ferry pour aller en Corse c’est un peu comme le train pour aller à Paris, moindre coût, on peut se dégourdir les jambes, manger. C’est aussi moins de stress et de fatigue que la voiture. Cependant, ceux qui n’ont jamais testé les ferries auront bien besoin de ces précieux conseils.

Allez, c’est Noël avant l’heure, voici mes 10 conseils ou comment voyager en ferry :

voyager en ferry de nuit ou de jour

#1  Ne soyez pas en retard, ne soyez pas en avance

Il faut arriver 1h avant l’embarquement. Vous êtes, à ce moment-là, stockés dans des files d’attente, sur un immense parking (pendant 1h minimum…euh, c’est théorique ça, faut pas rêver). Que vous arriviez très tôt ne changera rien, vous n’êtes pas si sûrs de rentrer en premier,  ce sont parfois, les voitures placées premières sur la ligne de départ, qui passent les dernières 2 à 3 heures plus tard ! Et oui, il faut le temps que tout le monde se gare dans la soute. Et pour certains, c’est déjà l’aventure des vacances qui commence…
Pareil pour la sortie, aucune logique pour nous, simples néophytes de l’organisation spatiale. On se croit être greffé à la voiture de devant et encastré dans celle de derrière, et pourtant, les hommes jaunes (comme on je les surnomme) se prennent, tout à coup, pour des Mickey tout droit sortis de L’Apprenti Sorcier. Et abracadabra tout le monde dehors (enfin… c’est vite dit).
Et puis parfois, y a le mec qui n’a pas vu l’heure, qui ne s’est pas réveillé ou qui s’est perdu. Sa voiture est là, au milieu du passage, comme abandonnée. Ceux-là, on les maudit quand même ! Faut pas pousser Mémé dans les orties ! Après cette longue attente, si vous pouviez le lapider ou lui cabosser sa bagnole vous le feriez non ? non ?!… ah.

voyager en ferry conseils attente calme

fleche le blog cash pistache

#2  Souvenez-vous où est garée votre voiture

Ne vous laissez pas griser par la magie de l’embarquement, le salut est proche c’est certain, vous avez attendu et encore attendu sur un parking sans ombre et bitumé. La bière Nepita et le figatellu ne sont plus très loin ! mais attention !! ne quittez pas votre voiture sans avoir pris quelques repères : couleur des autos qui se trouvent à côté, un modèle en particulier plus visible, 4X4, ah une moto !
Souvent des codes couleurs, numéro ou même symbole définissent la zone de parking.

conseils-comment voyager sur un ferry voitures

fleche cash pistache

#3  Évitez les jours de grande affluence

Comme le premier jour des vacances scolaires par exemple… si d’une, vous ne voulez pas rater le ferry à cause des bouchons et de deux, si vous avez réussi à embarquer, risquer une foule démesurée et agaçante sur le bateau.

sur le pont du ferry corse corsica ferries astuces voyage

fleche cashpistache 1

#4  Prévoyez un sac bien rempli

Il est interdit de retourner dans la soute durant la traversée. Assurez-vous d’emporter tout ce dont vous avez besoin.
Dans le sac on met : de l’eau, des gâteaux, de la crème solaire, l’appareil photo, la tablette avec des films et des jeux, 1 cahier d’activités style mots fléchés, 2 stylos, des lingettes, des mouchoirs, les chargeurs (on arrive à trouver des prises dans les restos par exemple si on n’a pas de cabine), et surtout de quoi se couvrir, chaussettes, gros pull, foulard (même en été car à l’intérieur la climatisation est à fond et à l’extérieur y a toujours beaucoup de vent frais voire glacial), un serre-tête ou une casquette (toujours ce vent et pour le soleil), de la petite monnaie pour se prendre une boisson.

voyage ferry Corse sur le pont du bateau conseils

fleche le blog cash pistache

#5  Et prenez un pique-nique conséquent

Bien que ce soit une chouette occupation que de manger à table dans un restaurant, la nourriture à bord est chère. Ben oui, il faut bien qu’ils se rattrapent quelque part avec les prix qu’ils pratiquent. Pensez que 6h c’est long, donc 1 sandwich et 1 bouteille d’eau, plus un goûter, c’est le strict minimum !

fleche cash pistache

#6  Ne suivez pas le balancement du Ferry

Vous allez être tenté de vous laisser bercer par les flots, hypnotisé par l’aspect graphique de la mer… Un conseil, arrêtez ! ne regardez pas l’horizon à travers le hublot ou les grandes baies du resto, ça peut vraiment heurter les âmes sensibles, vous savez, ceux qui croient qu’à chaque instant le bateau peut chavirer. Et éventuellement, ça donne la gerbe.

voyager en ferry corse panorama mer

fleche cashpistache 1

#7  Prenez une chaise pliable

Certains ferry proposent des chaises longues, il suffit d’aller voir un des gentils messieurs en jaune (toujours) et de demander poliment en articulant (ils sont italiens) de vous en sortir une du placard.
Dans les autres cas, vous serez bien contents de vous poser un peu sur votre propre chaise de camping pour boire un petit coup, un café chaud sur le pont au soleil.

partir en corse sur un ferry conseils

fleche cash pistache

#8  Amener votre ordinateur portable

Vous partez en vacances et vous voulez rompre avec la routine. Plus de travail, plus de PC, vous voulez voir du cochon sauvage, des vaches en liberté et des criques secrètes. Oui mais. L’ennui vient, vous avez fait le tour des choses à faire sur un ferry… un peu de boulot, un bon film et les quelques heures restantes vont filer à toute allure. A vous le maquis, la Corse profonde ! et les plages paradisiaques en option…

fleche cashpistache 1

#9  Emportez des jouets

Noooon, pas pour vous ! quoique, vous me direz, si vous êtes en cabine… Je m’égare.
C’est pour les kids, le petit sac à jouets est un indispensable. Pas trop lourd car ce sont eux qui se le porteront (et hop, on les responsabilise au passage). Des pièces pas trop mini l’histoire de ne pas jouer au Petit Poucet.
Dans le sac de Junior on met : le joujou favori, 2 ou 3 figurines, des billes, un paquet de jeu des 7 familles, un jeu memory, un livre ou magazine.

fleche le blog cash pistache

 

#10  Faites le voyage de nuit en cabine

Vous allez faire une longue traversée ? j’insiste lourdement : 6h c’est déjà énorme, le temps passera plus vite avec votre petit confort personnel et vous arriverez détendu à destination.
L’idée est simple : la cabine, c’est un peu votre refuge. Au calme, on peut dormir, jouer sans déranger, et même, selon la chambre, se doucher, faire pipi (et avec enfants c’est loin d’être superflu…).
Et réservez-là avant cette chambre ! sauf si vous êtes un peu maso et qu’une nouvelle attente à la réception est un vrai kiff. Sans oublier qu’il peut ne pas y en avoir pour tout le monde…

conseils pour voyager en ferry pour la Corse

fleche cashpistache 1fleche cash pistache

VIE PRATIQUE

Les départs des traversées vers la Corse et la Sardaigne

Certains ports français et italiens proposent de traverser la mer Méditerranée. Les ports français desservant régulièrement la Corse sont Nice, Marseille et Toulon. Ces villes ont un très bon accès : autoroute, liaisons ferroviaires et aériennes. Rien de plus simple alors c’est parti !

Informations pratiques pour la Corse et la Sardaigne :

– Papiers (UE) :

  • pour la Corse, même si c’est une île, c’est aussi une région française formée de deux départements : la Haute-Corse et la Corse-du-Sud. Pas de visas nécessaire donc, conserver sur soi ses papiers d’identités (et pensez si besoin aux justificatifs de vos réductions : tarif senior, tarif préférentiel, billet congés payés….).
  • pour la Sardaigne, idem à la Corse, et pas de contrôles aux frontières italiennes, puisque l’Italie fait partie de l’espace Schengen.

Vaccin conseillé : rappel antitétanique à jour, la base comme sur le continent français.
Meilleures saisons : le printemps et l’automne.
Durée de traversée (selon le lieu de départ et celui d’arrivée)
Voir les sites de réservation en ligne de type Corsica Ferries ou SNCM.
Un exemple :
Nice/Bastia : environ 6h de jour, 11h de nuit.
Tarif pour la Corse : environ 200 € pour deux avec voiture + en promo 50€ la cabine 1 lit double et 1 couchette simple, ou 20€ les 2 fauteuils (ces prix sont un ordre d’idée, à vérifier aux dates voulues)
Décalage horaire : aucun.