AVENTURE, VOYAGES

Préparer son voyage à Madagascar

voyage organisé Madagascar préparer son départ

Un voyage à Madagascar, ça s’organise sérieusement. C’est une expérience exceptionnelle à vivre absolument mais soyez méthodique en amont de ce séjour. On ne part pas, sur cette vaste île, les mains dans les poches comme on le ferait pour d’autres destinations. On commence les préparatifs de ces vacances en se renseignant à l’aide d’un guide voyage comme le Routard. Cela permet de décider selon le temps que l’on aura sur place, la région que l’on va privilégier. En effet, il faut compter entre chaque grande ville plusieurs centaines de kilomètres. Madagascar étant la 5e plus grande île du monde après l’Australie par exemple.

Certes, il est possible de se concentrer sur un secteur de l’île mais dans ce cas, vous ne verrez qu’une infime partie de la palette incroyable des paysages malgaches. Que préférez-vous voir parmi les terres sèches du parc de l’Isalo et ses déserts de roches, les forêts primaires de Ranomafana et ses nombreuses espèces de lémuriens, la majestueuse Allée de Baobabs ou les eaux turquoises de Nosy Be ? Quelles sont mes envies de voyage pour ce grand pays ? voici la question que l’on doit se poser dès le début des recherches sur internet pour préparer son voyage à Madagascar.

quand partir à Madagascar organisation voyage

 

Définir un itinéraire à Madagascar

 

Pour un voyage à Madagascar, préparez votre séjour à l’avance. Commencez par réfléchir aux endroits que vous souhaitez visiter et comment vous comptez y aller. Pour ceux qui ne se sentent pas d’organiser un tel voyage, sachez qu’il existe des circuits à Madagascar tout préparés pour ne pas rater les plus belles découvertes.

 

lémurien doré Ranomafana voyage à Madagascar

 

 

Comment préparer son itinéraire à Madagascar ?

Voici ma propre façon de procéder pour créer mon itinéraire avant le voyage. Comme souvent, après avoir fait une liste des plus beaux endroits à voir en m’aidant de guides, je fais des recherches plus ciblées dans google image et je note ce qui m’intéresse. Ensuite, en positionnant les points d’intérêts sur une carte, il faut évaluer les distances, le temps et ainsi mettre en place un itinéraire. C’est ce que nous avons fait pour Mada et ça nous a permis de dégrossir le large éventails de choses à voir. Hélas, pour le reste, beaucoup d’inconnues qui font de l’organisation de ce séjour à Madagascar un vrai casse-tête. En effet, j’apprends vite que rouler à Madagascar ou même louer un 4×4 s’avère plus difficile qu’ailleurs. De plus, les temps estimés ne sont pas très fiables, pas plus que le manque de données sur les hôtels et restaurants.

 

voyage avec guide Madagascar

prendre une assurance voyage Madagascar

 

 


Circuler à Madagascar

Circuler à Madagascar n’est pas si simple. Notre expérience le démontrera à plusieurs reprises tout au long de l’aventure. Entre les routes abîmées, les pistes, les routes de montagne et les autres véhicules surchargés, la conduite est dangereuse pour des personnes étrangères à ce pays. Et même pour les locaux d’ailleurs. On croisera quelques accidents entre véhicules, souvent des taxis-brousse roulant trop vite ou des petits bus bien trop bondés. Il y a aussi les gros camions Tour de Pise si vous voyez ce que je veux dire… Mais encore, à cela, s’ajoute d’autres risques : population toujours présente sur les routes quelque soit l’heure et même loin des villes et villages, certains cas d’arnaque à l’accident provoqué, animaux en liberté, voleurs à la tire, bakchichs aux postes de douanes

La route n’est pourtant pas quelque chose qui nous effraie comme vous l’aurez compris en lisant mes articles sur notre road trip en Australie. Et si, par exemple, vous connaissez un peu les routes du sud Est du Maroc, dites vous que le level est encore plus haut à Mada.

Alors, un seul conseil, prenez un bon chauffeur malgache de confiance avec vous et vous pourrez vous éviter les ennuis. Il parle la langue, connait les ruses de son pays, il pourra toujours arranger le coup sans perdre de temps.

 

choisir une bonne agence de voyage Madagascar

 


Voyager avec un guide à Madagascar

En effet, après avoir été en immersion totale à Madagascar, je vous conseille vraiment de prendre un chauffeur / guide. Certains feront sans et n’auront jamais de problème grave, je suis bien heureuse pour eux mais vous ne trouverez en aucun cas un tel conseil ici. Petite digression utile pour que vous compreniez. C’est un peu comme ceux qui disent que l’on peut se baigner à toutes heures dans les lagons de l’Océan Indien. Faux, le récif de corail n’est pas un mur impénétrable, il faut toujours rester vigilant. J’ai fait à ce sujet de larges recherches pour vous rédiger un article très précis sur les zones où se baigner à La Réunion. Tout ça pour dire que les conseils que je donne sur le blog sont toujours fondés sur mon expérience et une étude du sujet approfondie.

En vous offrant un guide, imaginez prendre une sorte d’assurance… au cas où.

Quelques arguments de plus ? J’ai été soulagée d’avoir un chauffeur quand nous étions perdus dans les rues de Tananarive de plus en plus étroites et pentues, quand un flic nous a arrêté pour nous racketter de toute notre trousse de médocs, quand on a traversé les villages de chercheurs de saphirs avec les gars en kalachnikov, chaque fois qu’on a dû choisir un guide pour visiter un endroit sans arnaque, quand on devait s’arrêter quelque part sur la route pour manger sans risquer de tomber malade, quand on flânait dans des villages totalement isolés avec une population dense en jour de marché…

 

partir à Madagascar avec une agence guide

 

Un road trip aventure à Madagascar avec un guide

Certainement que vous trouvez étrange de parler d’aventure avec guide… ça sonne faux pour vous ? Pourtant, voyager à Madagascar est une grande aventure et s’assurer d’avoir quelqu’un du pays continuellement avec soi n’enlève en rien l’aspect authentique à ce voyage. Vous n’allez pas visiter le pays en car climatisé avec 15 personnes. Non, vous allez vivre une expérience de voyage unique avec une personne de plus dans la voiture. Il connait le pays puisqu’il a déjà pas mal roulé, il a les bons contacts sur place, les guides locaux réputés et expérimentés pour chaque destination du road trip.

 

faire road trip aventure Madagascar

 

 

Comment trouver de bons pisteurs guides pour visiter les parcs nationaux de Madagascar ?

Les guides à l’entrée des parcs nationaux sont nombreux et c’est impossible de savoir si celui-ci est meilleur que celui-là. Sauf si vous avez un chauffeur qui est bien renseigné. Pour chacunes des visites faites, nous avons été très contents de notre guide. De plus, sur certains parcs où l’on peut croiser des animaux et insectes du pays, on part en excursion avec un guide local et son pisteur. Le pisteur part de son côté en amont pour repérer et nous dégoter quelques trouvailles étonnantes : un caméléon, un scarabée buffle, un groupe de lémuriens… souvent un gars silencieux mais vif ne parlant pas le français. Le guide, lui, est là pour donner des informations, montrer le chemin à suivre.

Je ne pense pas qu’il y ait de mauvais guides et pisteurs, en tous cas pas avec ce tourisme encore peu important. Le malgache est avide de vous faire connaitre les richesses de son pays, il en est fier donc si vous êtes vous même agréable et intéressée par la visite, ça se passera bien et vous en aurait pour votre argent. La seule vraie différence sera dans la compréhension entre vous. Le guide doit parler le français un miminum pour vous transmettre son savoir et vous apporter des indications précieuses pendant la visite.

Organiser son voyage à Madagascar sans se prendre la tête

Pas de perte de temps à chercher un guide pour l’excursion à Isalo ou la découverte du parc de Ranomafana. Vous avez peur de ne pas profiter à 100% de votre voyage en choisissant les mauvais guides ? Je comprends, j’avais la même inquiétude. Alors, ne vous souciez plus de rien !
Organiser une journée sur le canal des Pangalanes avec le repas compris ? tout est calé en toile de fond comme par magie. Ce sont ces services là que vous achetez. Mais pas seulement.

 

visiter un parc avec pisteur Madagascar

visiter un parc national avec un guide et un pisteur Madagascar

trouver un guide et pisteur à Madagascar

météo climat de Madagascar préparer voyage

 

Vivre une expérience humaine

Vous allez aussi découvrir une personne, et vivre avec un inconnu 12h sur 24h, ça aide à tisser des liens. Et si, comme nous, vous partez avec quelqu’un de bien, de patient, de discret et toujours de bonne humeur, un vrai attachement rendra ce voyage à Madagascar encore plus formidable.

Sachez que les guides ont l’habitude de rouler énormément, notre chauffeur Rajo ayant été taxi-brousse par le passé a une endurance incroyable pour rester vigilant et à l’écoute et c’est vraiment rassurant.

Contact de notre chauffeur Rajo à Madagascar :

Vous pouvez le joindre sur facebook, Le Voyageur de Madagascar, ce sera sa femme qui répondra. Sinon voici son numéro de téléphone : +261 34 43 815 61 ou pour plus de facilité son mail levoyageurdemadagascar@gmail.com

 

voyager avec un chauffeur guide Madagascar

Voici notre guide, Rajo, qui nous aide à faire quelques courses en ville pendant notre voyage à Madagascar.

 


Faut-il prendre une assurance voyage pour Madagascar ?

Une assurance de voyage classique et efficace

Quand j’étais jeune et bête, j’imaginais que les assurances étaient faites pour les angoissés… Avec le temps et les voyages se succédant, j’ai compris les risques et les coûts que cela pouvait engendrer. Aussi, désormais quand je pars en vacances à l’étranger, je prends toujours une assurance voyage. Je n’ai testé que Chapka Assurance car j’ai eu la chance de les rencontrer et de sympathiser. C’est une équipe réactive qui compte parmi elle de vrais voyageurs, ils comprennent tout à fait les problèmes que l’on peut rencontrer en voyage et sont donc plus à l’écoute.

Mais il existe bien d’autre assurances, à vous de choisir celle qui vous correspond. Ce qui est sûre, c’est que Madagascar est un pays pour lequel je n’ai pas hésité une seconde à prendre une assurance. Sachez que l’île de La Réunion juste à coté (1h30 de vol) est française ce qui fait un lieu de rapatriement assez proche en cas de maladie ou d’accident permettant le transfert.

 

 

rouler en 4x4 Madagascar état des routes

 

Une assurance voyage aventure ou assurance sports extrêmes

Il est à noter des cas particuliers que les assurances de voyage classiques ne couvrent pas. Les sports extrêmes sont difficiles à prendre en compte car ils engagent l’assuré de manière volontaire dans des dangers évidents. C’est pourquoi, selon vos activités en vacances, il faut prendre une assurance qui soit en mesure de couvrir les risques en mer, montagne, désert.

Les conditions particulières chez Chapka :

Le contrat Cap Assistance que peut vous proposer Chapka est limité pour ce type d’aventure. Il couvre les frais de recherche et de secours à hauteur de 4 500€ seulement, il faut avancer les frais et garder tous les justificatifs pour faire une demande de remboursement. Mais surtout, les secours locaux seront à contacter directement par la personne en cas de malheur, Europ Assistance ne pourra pas organiser les secours à sa place. Si il est seul, il n’aura aucun moyen de les joindre et de justifier sa réelle position. De plus, il faut bien faire attention que ces secours soient agréés et puissent émettre des factures.

 

premier voyage à Madagascar conseils organiser

 

Prendre une assurance aventure qui couvre tout

Si vous souhaitez une assurance qui couvre vos aventures même risquées, il faut se tourner vers Assurance No Limite, un assureur spécialisé dans les sports extrêmes qui propose ce qui fait défaut chez les autres.

Habituellement, les frais de recherche et de secours en mer/montagne/désert sont exclus des Conditions Générales du contrat d’assurance. Mais l’assureur No Limite fait un rachat d’exclusion à la compagnie d’assurance (Europ Assistance par exemple) et permet d’assumer 50 000 € de frais en cas de souci. Le certificat d’assurance doit bien spécifier ce rachat dans les conditions particulières.

Coût d’un contrat de 2 mois avec No Limite : 190 € / personne assurée (ce qui n’est pas cher en pensant aux risques encourus).

Merci à l’équipe de No Limite pour avoir soutenu Olivier dans sa dernière expédition à Madagascar, un trek en autonomie dans le massif du Makay.

 

 


Quelle est la capitale de Madagascar ?

Cela parait bête mais c’est la première chose qui m’a posée problème dans mes recherches. Comprendre quelle était la capitale de l’île. Tananarive, Antananarivo, Tana ? J’ai même cru que c’était des villes différentes et selon les cartes, je ne trouvais pas la capitale.

En fait, pour vous éviter ces tracas, sachez que Antananarivo est le nom de la capitale de Madagascar, Tananarive est le nom francisé durant la période coloniale. Et Tana, tout comme Mada très utilisé, en est la contraction en langage populaire.

 

organiser son voyage à Madagascar

Tananarive, la capitale de Madagascar avec la ville haute qui domine les quartiers pauvres.

 

 


Tensions à Madagascar, politique du pays

On le sait, Madagascar a connu quelques mauvaises actualités : renversement de gouvernement, attaque de touristes… Parlons un peu de ce sujet important afin d’y voir plus clair.

 

Madagascar, une ancienne colonie française

En ce qui concerne la façon dont le pays est dirigé et quand on s’informe sur la politique de Madagascar sur France Diplomatie, on comprend tout le sens du terme diplomatie. Hélas, la réalité est bien plus compliquée sur place.

La présence française durant 64 ans avait apporté au pays des infrastructures, des routes et un développement du tourisme. Mais depuis son indépendance, Madagascar subit des crises politiques à répétition. La corruption est partout et l’argent, d’où qu’il vienne, ne profite ni au pays, ni aux gens dans le besoin. Sur ces 15 dernière années, quelques routes ont été refaites dans un but économique et commercial et il est plus facile de circuler entre certaines villes. J’avais lu des choses bien inquiétantes sur l’état de la RN7 et j’ai été surprise de trouver une bonne route dans l’ensemble.

Mais le gouvernement est instable et controversé. Imaginez que le dernier président en date est un ancien DJ. Certes, quand on sait que les campagnes électorales, désignées là-bas par les malgaches par le terme « propagande » sans connotation péjorative, se basent sur une bonne musique zouk balancée à 2000w dans toutes les rues du pays, on comprend que la qualité de créateur de sons soit impérative… Mais le constat est bien triste en découvrant la pauvreté de la population, le manque d’eau, d’hygiène et de soins. Que ce soit à la capitale Tananarive ou dans les campagnes, la misère est là, omniprésente et le chômage écrasant.

risques Madagascar conduire un 4x4

 

Les risques à Madagascar

La pauvreté n’engendre rien de bon, il faut donc faire attention au vol comme dans beaucoup d’autres pays. Et puis l’insécurité se trouve surtout à la capitale Tananarive et dans les zones touristiques comme Nosy Be, sinon c’est très paisible en campagne. Rien à voir. Madagascar est un pays accueillant, les critiques négatives prennent beaucoup d’ampleur car on trouve peu de renseignements sur cette grande île. Dans profusion d’informations, les mauvaises nouvelles se perdraient dans la masse.

 

rencontrer les habitants de Madagascar

voyager à Madagascar seul

Se promener dans les villes à Madagascar

Certes, le pays est pauvre, ce qui entraîne des vols plus importants. Quand je dis vol, je parle de vol à l’arraché notamment dans la voiture avec la fenêtre ouverte. Soyez averti, si vous vous promenez dans la capitale, ne portez rien de valeur sur vous et ne vous aventurez pas seul dans des ruelles isolées de la basse ville. Vous ne pouvez pas passer inaperçu, les personnes mal intentionnées vous verront venir à des kilomètres et peuvent vous suivre donc restez vigilants.

En dehors de ces recommandations qui valent pour énormément de grandes villes du monde, ne devenez pas non plus parano, découvrir la capitale à pied permet de voir les habitants dans leur quotidien, se mêler à la vie, voir les enfants sortir de l’école, les sportifs faire leur footing dans les escaliers, les vieux sur les bancs papoter… C’est très agréable et en étant conscient des dangers et en agissant de manière intelligente, vous ne devriez pas rencontrer de problème.

Il faut savoir une chose importante, le centre de Tananarive est divisé en 2 : la ville haute (plus riche, c’est là où l’on trouve les maisons d’Hôtes, Hôtels et restaurants pour occidentaux) et la ville basse (celle des marchés, des maisons de tôle et de la circulation intensive). Je vous déconseille par exemple de descendre dans la ville basse de nuit avec votre portable à la main. Tout est une question de bon sens.

 

planifier son voyage à Madagascar

 

Des gens gentils et discrets

La population s’est défaite de l’emprise française il y a 60 ans et on pourrait se demander s’il n’y pas une forme de racisme vis-à-vis des touristes français.
Ce n’est pas le constat que l’on a fait, les gens sont très gentils, souriants, assez timides et réservés à Madagascar. Les rares fois où j’ai ressenti quelque chose de négatif, c’était lorsque nous étions en ville et j’apparente plutôt cela à l’effet du tourisme. Comme dans d’autres pays d’ailleurs, on décèle une jalousie et un dégoût chez certains. J’ai eu le même sentiment dans quelques villes du Maroc par exemple. Quelque part, je les comprends, ce doit être si dur de voir des gens s’offrir le luxe de voyager quand on ne peut pas nourrir toute sa famille, s’acheter des vêtements neufs, avoir un véhicule…

Bref, derrière la timidité se cache des sourires et une grande envie de communiquer et d’échanger sur leurs traditions, leur culture. En détaillant mes photos, je suis surprise de voir toute cette joie sur les visages même dans les villages les plus pauvres. Les guides ont tous été patients et adorables, distillant toujours quelques blagues bien senties dédiées aux Vazahas (nous). Une vraie bonne ambiance en se mêlant aux locaux.

 

comment organiser son voyage à Madagascar

vivre expérience humaine Madagascar

 


Organiser son voyage à Madagascar et ses déplacements

 

Comment se déplacer dans Madagascar ?

La capitale est saturée de véhicules et c’est souvent des embouteillages entre bus, taxi, voitures, scooters, vélos et piétons. Je ne vous parle même pas des autres grandes villes plus rurales où l’on ajoute à cette cohue quelques animaux en liberté : poules, chats, chiens, chèvres et même zébus. Mais le plus impressionnant reste quand même la masse de personnes à pieds dans les rues. En effet, la majorité des gens n’ont pas assez d’argent pour posséder une voiture. Et ou que ce soit, vous verrez des malgaches arpenter les routes.

 

Déplacement en ville

Toutes les grandes villes possèdent des taxis. Les gens déconseillent au vazaha ou vaza d’utiliser les taxis-brousse en raison des vols possibles et des accidents fréquents. Il faut savoir qu’un chauffeur de taxi-brousse dort peu et doit livrer ses passagers rapidement à destination. Je vous laisse en tirer la déduction qu’il faut. La voiture est parfois remplie de manière que le chauffeur est encadré de deux passagers sur son propre siège qui est d’ailleurs transformé en banquette avant pouvant accueillir jusqu’à 5 personnes rien qu’à l’avant. On rencontre aussi des tuk-tuk électriques et des porteurs de charrettes pour une à deux personnes.

 

comment se déplacer dans Madagascar en voyage

 

Se déplacer dans l’île

On peut se déplacer en véhicule loué de préférence avec le chauffeur, sinon il existe les taxis-brousse, les bus et mini-van pouvant accueillir plus d’une vingtaine de personnes pour certains. Nous n’avons pas utilisé ce genre de transports et je ne me serais pas vu voyager ainsi, je suis bien trop exigeante en terme de confort minimal. Le 4×4 est le véhicule le plus utilisé pour sillonner les routes de Madagascar.

 

Voyager en 4×4 à Madagascar

Le 4×4 est le meilleur moyen de locomotion pour voyager à Madagascar car le pays comporte énormément de pistes en terre et les routes des villes ne sont pas toujours fiables. De bonnes roues épaisses sont préférables ainsi que de la hauteur pour passer au milieu des marchés grouillants de monde. Je me souviens d’un embouteillage monumental suite à une manifestation de propagande pour les élections. Les bâtiments les plus riches de la ville étaient sécurisés par des barbelés. J’avoue que ces longues minutes encerclée par la foule qui me dévisageait auraient été plus pénibles sans un 4×4. Mais le véritable intérêt reste sa capacité à emprunter les routes parallèles qui donnent accès aux parcs nationaux.

 

conseils préparer son voyage à Madagascar

 

 

 

 


Comment préparer son voyage à Madagascar ?

 

Est-il facile de voyager à Madagascar ?

Après de longues réflexions sur le sujet et un bilan trop approximatif, on décide de changer notre façon de voyager sur ce périple. Il est plus difficile de voyager librement à Madagascar qu’ailleurs.

Lors de notre voyage en Chine, nous avions eu la chance de trouver par hasard un chauffeur exceptionnel qui nous avait servi de guide sur quasiment tout le séjour. Ce n’était pas du luxe pour découvrir en 15 jours une destination hors des sentiers battus et si peu développée à l’international.
Pour ce voyage à Madagascar, on se rend très vite compte qu’on ne va pas pouvoir louer un 4×4 et traverser le pays comme on avait pu le faire en Australie. Les conditions ne sont pas les mêmes… Ainsi, l’idée du chauffeur refait surface.

 

circuler à Madagascar comment se déplacer

 


 

La barrière de la langue à Madagascar

A priori Madagascar ayant été français,on pensait qu’il serait simple de communiquer. En effet, si vous restez dans les zones touristiques comme la capitale Antananarivo, Nosy Be ou l’Allée des Baobabs, vous ne devriez pas avoir de souci. Tout le monde parle français. Mais dans le reste du pays, c’est une autre paire de manches. Soyez conscient des difficultés de compréhensions et d’échanges sur place, plus on part dans des coins reculés, plus il est difficile de se faire comprendre puisque seule la langue natale est parlée. Mais ne vous inquiétez pas, on arrive toujours à se faire comprendre avec les mains pour les choses vitales : boire, manger, dormir. Par contre si les questions sont complexes, je vous assure que ça peut devenir marrant puis très frustrant.

 


Les religions à Madagascar

La religion principale à Madagascar est le christianisme. L’influence française bien évidement et la construction de nombreuses églises et écoles catholiques dans tout le pays ont implanté cette religion à Madagascar. Certains organismes et missions tentent d’aider les plus démunis ou les malades mais c’est loin d’être suffisant.

La religion traditionnelle est encore bien pratiquée par plus de la moitié de la population du pays. Elle célèbre les liens entre les vivants et les morts. Les ancêtres sont vénérées dans le monde des vivants, ils ont une place importante. La tradition veut que des tombeaux soient construits pour conserver les dépouilles. On parle de tombeaux provisoires où le retournement des morts (Famadihana) a lieu puis un membre de la famille ré-enveloppe le défunt dans des linceuls de soie douce (Lamba) pour être ré-inhumé dans un tombeau définitif presque inaccessible et muré.

 


 

Météo de Madagascar : quand partir ?

Dans de grands pays, il faut toujours se renseigner sur les saisons qui varient souvent du Nord au Sud. Vous vous demandez quand voyager à madagascar ? alors interrogez-vous d’abord sur la région que vous allez choisir. Car si vous allez vers le Nord, vous trouverez une plus grande humidité et donc des pluies plus présentes. Dans le sud, il fait sec au contraire et le manque d’eau est considérable. Quand aux Hauts Plateaux de Madagascar c’est encore un autre climat, plus en altitude et donc plus froid. Le climat des côtes est encore différent avec beaucoup de vent et des journées qui peuvent être très froides comme très chaudes à quelques heures près. Dans tous les cas, c’est un climat chaud toute l’année.

La période cyclonique s’étend de fin décembre à fin mars (principalement sur la côte Est de l’île).

 

préparatifs voyage Madagascar road trip 4x4

 

Questions santé et vaccins pour Madagascar

Certainement le point le plus important à contrôler dès les premiers préparatifs du voyage à Madagascar.

Les conditions de pauvreté sont encore la cause de grands tracas, il s’agit des maladies. Le pays a encore des cas de lèpre et de rage…
Vérifiez vos rappels de Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite. Pas de fièvre jaune contrairement aux autres pays d’Afrique.

Le vaccin de l’Hépatite A est fortement recommandé

Faire 1 injection 15 jours avant le départ du vaccin Hépatite A, rappel 1 à 3 (5) ans plus tard.

Hépatite B sur un séjour long

Pour des séjours longs ou répétés : deux injections espacées d’un mois, rappel unique 6 mois après.

Vaccin Rage sur un circuit aventure

En cas de séjour prolongé en situation d’isolement se fait en trois injections (s’y prendre au moins 1 mois avant le départ). Attention c’est un vaccin qui se fait seulement dans les instituts de vaccination.

Vaccin Typhoïde à faire 15 j avant le départ

Le vaccin Typhoïde est à faire en cas de séjour prolongé à Madagascar ou dans des conditions d’hygiène précaires. Personnellement, j’ai préféré le faire puisque je voyage beaucoup.

 

liberté de voyage en road trip Madagascar

 

 

Paludisme et traitement anti-paludéen

Le Paludisme est à l’état endémique dans l’ensemble du pays. Le pays est classé en zone 2 d’impaludation. Il est vraiment recommandé de suivre le traitement de type Malarone. J’ai pris Atovaquone/Proguanil des laboratoires Alfasigma et je n’ai pas déclaré de graves effets secondaires. Juste de rares nausées si je prenais le médicaments en dehors du petit déjeuner.

En plus de ce traitement, prenez dans vos valises des sprays anti-moustiques pour le corps et aussi pour les vêtements, j’avais la marque Insect Ecran. Et j’avais imprégné des vêtements (quelques chemises, foulards et pantalons) avant le départ. De plus, essayez de porter des vêtements couvrants mais légers (il fait chaud tout de même). L’huile essentielle de Tea Tree et celle de géranium peuvent être des alliées de nuit (attention au soleil avec les HE) contre les moustiques.

 

La tourista et les problèmes liés à l’alimentation à Madagascar

Il est difficile de ne pas subir une légère tourista à Madagascar. L’eau utilisée pour la cuisine n’est pas potable et les problèmes digestifs sont récurrents. Il faudra prendre son mal en patience et s’accompagner de bons médicaments anti-spasmodiques, anti-infectieux et anti-diarrhéiques tout au long du séjour pour ne pas trop patir de ces petits désagréments. Sachez ne pas abuser de la bière (pleine de levures) et des crudités et jus. Misez plus sur le riz de manière régulière quitte à demander quelques légumes cuits à côté. On a fonctionné comme ça et pour tout le début du séjour ça a été parfait. Le seul endroit où l’on a vraiment eu le plus de soucis avec l’alimentation était vers Tuléar sur la côte ouest. Une zone où l’eau est réellement une denrée rare donc ça se comprend.

Pensez vraiment à faire une trousse à pharmacie conséquente en faisant une liste de ce que vous avez sur vous pendant l’organisation de votre voyage à Madagascar et emportez-la.

 

 


 

Partir à Madagascar avec une agence de voyage

Le bilan de ce début d’organisation du voyage à Madagascar est plutôt pessimiste : un pays réputé sauvage, des routes incertaines et mal entretenues, très peu d’éléments sur le net, plusieurs retours de sentiment d’insécurité, Aussi, la chance n’étant pas toujours une valeur sure, on se résigne, cette fois, à passer par des agences pour trouver les infos.

Une agence de voyage française pour partir à Madagascar

Pour préparer un voyage à Madagascar, on peut donc faire appel à une agence de voyage. Il existe de nombreux tours avec des agences européennes dont certaines ciblées randonnées et nature comme les aventures à Madagascar de Allibert trekking et d’autres orientées découvertes et confort comme Voyageurs du Monde à Madagascar. Là encore, à vous de décider ce que vous attendez de ce voyage à Mada en tenant compte de votre budget. Ce n’est pas un lieu très touristique comparé aux pays de l’Europe, c’est pourquoi l’agence de voyage est un bon compromis entre découverte du pays et sécurité.

 

conseils pour préparer son voyage à Madagascar

 

Quelle agence de voyage choisir à Madagascar ?

Il y a beaucoup d’agences de voyage qui proposent des circuits touristiques à Madagascar et le choix devient très vite un vrai casse-tête. En faisant le tour du marché, les itinéraires proposés varient peu même si il y a beaucoup de choses à faire et il sort du lot 4 itinéraires récurrents.

Les circuits touristiques à Madagascar pour vous aider dans la préparation d’un voyage à Madagascar :

En effet, on retrouve 4 grandes possibilités pour découvrir Madagascar.

  • Partir dans le Nord de Madagascar vers les plages de Nosy Bé et les Tsingy Rouges vers Diego Suarez
  • Faire l’Ouest de Tana avec descente de la rivière Tsiribihina, les roches du parc national Tsingy et l’Allée des Baobabs
  • Prendre la RN7 vers le Sud, de Tana à Tuléar en passant par le parc national de l’Isalo
  • Profiter d’Antananarivo et remonter les côtes Est vers l’île Sainte-Marie

Plus rarement ou pour un second voyage à Madagascar, le Sud de l’île plus sauvage est proposé. Il faudra compter dans ce cas plus de 2 semaines sur place ou des vols internes.

préparer itinéraire voyage à Madagascar

 

Pourquoi nous avons choisi une agence de voyage locale ?

Nous sommes partis avec l’agence de voyage Tanyah Tours, un voyagiste malgache à Madagascar, basé à Antananarivo. Nous avions eu un bon retour par des amis sur cette agence et nous ne voulions pas dépenser une fortune. Ce qui nous a décidé c’est aussi le fait que l’agence soit tenue par des malgaches. Sur une île même si grande, le fait d’être du pays change beaucoup de choses dans le relationnel et les contacts. Comme nous voulions être assez libres de nos mouvements, l’agence locale semblait plus souple que les organismes français déjà établis dans des tas de pays avec l’expérience du touriste et de ses demandes.

Enfin, nous aimons l’aventure et partir avec des gens de Madagascar nous paraissait plus pertinent. Nous n’avons pas été déçus, le voyage a été une réussite !

Tanyah Tours organise des circuits sur toute l’île de Madagascar, avec les hébergements ou uniquement la location de voiture berline ou 4×4. C’est au travers de l’organisation de l’agence que nous avons eu notre chauffeur guide Rajo.

Tanyah Tours
Lot VB 75 Ambatoroka – 101 Antananarivo – Madagascar
Tel  +261.20.22.331.36
+261.32.04.493.73
Mail : tanyahtoursmadagascar@gmail.com

 


 

Budget d’un voyage à Madagascar

La vie n’est pas cher à Madagascar mais pour les maisons d’hôtes et les restaurants occidentalisés les tarifs ne sont pas non plus très bon marché.

Quelques exemples de prix pratiqués à Madagascar en sachant que 1 euros = 4 105 Ariary, 10 euros = 41 000 Ar, 100 euros = 410 000 Ar

Et en gardant en tête que le SMIC est environ de 150 000 Ar / mois pour mieux comprendre le coût de la vie sur place. Ils ne mangent pas dans des restaurants vous vous en doutez bien, c’est pourquoi ces établissements sont plus réservés aux voyageurs en déplacement professionnel ou de loisirs.

 

définir itinéraire Madagascar

 

Prix d’un restaurant à deux :

  • très bon repas 100 000 Ar
  • bon marché 20 000 Ar

Une bière ou un rhum arrangé 4 500

1 café entre 1000 et 1500 Ar

La banane 200 Ar

 

Prix des hébergements à Madagascar :

  • Prix d’une nuit en maison d’hôtes de très bonne qualité : 200 000 Ar
  • Une nuit en maison d’hôtes moins cher : entre 80 000 et 150 000 Ar

Il est possible de trouver des pièces pour dormir pour 20 000 en campagne, mais c’est vraiment sommaire.

 

Prix des taxis à Madagascar :

Les prix sont à négocier avant de commencer à rouler.

Taxi pour l’aéroport à Madagascar : 50 000 Ar

Petite course en ville, ça commence à 5 000 Ar jusqu’à 20 000 si tu le prends la demi-journée et tu peux faire quelques courses en ville, il peut t’attendre.

Parcs nationaux : en moyenne 50 000 par personne pour les entrées.

Prix de l’essence à peine moins cher que nous.

 

prendre les pistes en 4x4 à Madagascar

manger et dormir voyage Madagascar conseils

 

Budget pour 2 personnes avec chauffeur pour 10 jours

Voici une idée de notre budget pour préparer votre voyage à Madagascar :

Vol 730 euros/ personne avec 1 escale à La Réunion avec Air Austral

Dépenses alimentaires 100 000 Ar par jour soit 250 euros pour 10 jour à deux soit 125€/p

Agence 2550 euros pour 10 jours soit 1275€/p

=

2 130 euros par personne pour un voyage à madagascar en 4×4


 

Autres conseils pour organiser le voyage à Madagascar

 

« Avant le départ pour Madagascar, nous nous sommes posés beaucoup de questions alors voici d’autres informations précises et fiables pour préparer son voyage à Madagascar. »

 

Faire un voyage à Madagascar avec des enfants

Des paysages incroyables et une culture française, il est vrai qu’on aimerait partager cela avec nos enfants.

Mais dans ce cas, on oublie toute forme de confort de style poussette. Beaucoup de rues sont encore en terre et cailloux dans le pays, la capitale a des routes à pavés ou même bitumées mais les trottoirs s’effondrent, parfois des trous béants sur la chaussées sont à peine signalés. Je vous déconseille de marcher dans le noir en ville d’ailleurs, vous pourriez tomber bêtement même pour les plus sportifs.

De plus, le moins réjouissant pour votre progéniture, ce sera de faire les vaccins nécessaires à ce voyage en terres africaines. Sans compter les problèmes de paludisme à de nombreux endroits de Madagascar. Concernant l’hygiène, ce sera un vrai challenge de voyager dans des conditions précaires avec un enfant en bas âge. J’admire ceux qui voyagent avec des petits pour l’ouverture d’esprit que cela leur apporte mais je ne prendrai pas pour autant le risque de faire pareil. Le risque zéro n’existe nulle part mais il y a des endroits dans le monde où tu augmentes considérablement la part de dangers potentiels.

Sinon, les gens sont adorables et beaucoup d’enfants jouent dans les rues. Vous bénéficierez aussi d’un bonus sympathie en voyageant avec un enfant auprès des gens rencontrés pendant le séjour.

 

guide voyage Madagascar préparer son itinéraire

 


Téléphoner avec son portable depuis Madagascar

Certains opérateurs proposent de la data pour l’étranger mais avec un forfait classique, vous aurez besoin de faire autrement sinon vous allez payer cher en appelant de votre carte SIM personnelle. Pensez à vérifier que votre téléphone est débloqué avant le départ.

Se connecter au Wifi des hôtels et restaurants

Durant votre voyage, vous rencontrerez très souvent des restaurants ou hôtels disposant d’internet. Vous pourrez alors vous connecter au Wifi de ces restaurants en demandant le mot de passe et téléphoner en passant par une application d’appel vocal comme WhatsApp. Les aéroports possèdent habituellement le wifi mais ne comptez pas dessus depuis Antananarivo et Tuléar. Il est réservé au coin VIP de l’aéroport et pour l’avoir testé, il est déplorable.

Téléphoner de Madagascar avec une carte SIM prépayée

Pour téléphoner depuis Madagascar vers la France, on peut acheter une carte SIM prépayée sur place dans les bureaux de vente que l’on trouve en ville. Parfois on trouve ces officines sous forme de stand extérieur avec un table et un parasol comme sur les marché. Regarder à côté de La Poste par exemple ou dans la rue principale, et parfois c’est une petite boutique qui donne sur la rue. On repère le magasin au logo Telma Mobile jaune et vert. En effet Telma est le fournisseur d’accès internet malgache et l’opérateur de téléphonie le meilleur du marché.

Une fois la carte puce installée dans le téléphone, vous devez suivre les instructions du vendeur à la lettre. Il vous aura tout noté sur un bout de papier normalement sinon demandez-lui. Il faut composer le numéro d’appel pour le rechargement et choisir combien de Mo vous souhaitez en saisissant un mot de passe. Un sms vous valide l’achat et vous pouvez vérifier votre consommation en tapant le numéro indiqué.

Armé de votre nouveau numéro de téléphone local et d’un crédit de communication que vous aurez choisi, vous êtes prêt à traverser le pays avec plus ou moins de réseau ;)

 

téléphone internet sur les routes de Madagascar

 

 


Applications utiles à Madagascar

WhatsApp : pour communiquer, messages et appels vocaux

Maps.Me : pour se repérer, pensez à télécharger la carte de Madagascar pour l’avoir même hors connexion, chose que peu d’applications font.

Instagram : pour partager votre voyage en temps réel avec une communauté.

Je n’ai pas trouvé d’outils de traduction pour les dialectes des campagnes, le français suffira pour le reste.

 

voyager en 4x4 Madagascar

 


Se loger à Madagascar

 

Loger chez l’habitant

Ce mode de tourisme n’est pas très répandu à Madagascar, on est loin des standings d’Europe et souvent les logements sont à peine assez grands pour toute la famille. Je serais curieuse de discuter avec des gens qui ont trouvé à se loger chez l’habitant à Madagascar.

Dormir en Maison d’hôtes à Tananarive

Dans les quartiers plus riches, on trouve quelques logements de style maison d’hôtes, principalement à Tananarive.

 

où dormir à Madagascar ?

 

Choisir un hôtel à Madagascar

C’est ce qu’on trouve le plus pour recevoir des occidentaux, l’hôtel reste la valeur sûre à Madagascar. On en trouve des plus ou moins équipés, tous avec restaurant car on évite de sortir la nuit dans les rues non éclairées que ce soit en ville ou en campagne. Beaucoup privilégient les chambres individuelles en campagne, de petites cases et une grande salle principale commune pour le restaurant.

 

 

où dormir Madagascar se loger en voyage

 

Où manger en voyage à Madagascar ?

La gastronomie malgache

La cuisine malgache est relevée et copieuse, elle marie parfois indifféremment crustacés, poissons et viandes. Attention, l’eau n’est pas potable. Buvez seulement l’eau en bouteille fermée.

Je ne veux offusquer personne mais je ne retiendrai pas un souvenir mémorable des plats malgaches certainement à cause du piment, qui, quand on n’y est pas habitué, est vraiment difficile à digérer. La viande la plus utilisée en cuisine est le bison puis le poulet. Le plat dont j’ai oublié le nom est une sorte de ragoût de zébu, sauce marron assez huileuse avec du riz. C’est très bon quand on supporte le rougail (sauce pimentée) sinon c’est un peu gras et fade. Et la viande de zébu est assez forte et coriace.

Quelques plats typiques de Madagascar que nous avons pu goûter :

Le Romazava est un plat national malgache, un bouillon alliant viande de zébu (omby) et brèdes mafana, sorte d’épinards du pays parfois accompagné d’un achard de légumes.

Le hen’omby ritra est une viande de zébu ou de porc (Henakisoa ritra) cuite sans eau, très huileux, riche et goûteux.

Le ravitoto est le plat le plus représentatif de Madagascar. Il s’agit de feuilles de manioc pilées (sorte de bouillies verte assez forte en goût, entre les blettes et je ne sais quoi) avec des morceaux gras de viande de porc ou de Zébu et du riz blanc.

Et touche sucrée, le mofo gasy est le petit beignet que l’on retrouve un peu partout, attention de ne pas en acheter dans des gargottes des villes, l’huile n’est jamais changée par économie et ça devient vite dangereux d’en manger.

Sinon, il y a de bons rhums arrangés au gingembre citron et des fruits excellents.

 

 

plats malgaches typiques Madagascar

on mange quoi à Madagascar cuisine malgache

quoi manger à Madagascar sans risque

 

 

plats malgaches préférés

Je n’ai pas été friande de la nourriture car j’ai souvent été un peu malade à la digestion.
Mon plat préféré a été les brochettes de zébu au barbecue avec un riz aux légumes. J’ai aussi adoré les beignets avec un café sucré et j’ai apprécié le Henomby ritra quand la viande était tendre.

meilleur plat de Madagascar brochettes de zébu

 

Quelques habitudes à respecter

Ne pas montrer du doigt, vous devrez perdre cette mauvaise habitude. Il est toléré de montrer avec le bras en enroulant la main vers le bas.

Ne pas parler trop fort, les malgaches sont assez discrets, au restaurant vous allez avoir l’impression d’être très bruyant.

 

 

Nous sommes donc partis avec une agence de voyage à Madagascar et nous ne regrettons pas du tout. Cela n’a pas pour autant minimisé l’aspect aventure du voyage, l’agence de voyage est un élément rassurant dans la préparation de ce trip à Madagascar. Le fait de s’appuyer sur une structure qui assume les choix des guides, des hôtels, des points d’arrêts dans un pays plutôt instable nous a permis de nous détendre considérablement et de profiter de ces vacances et de chacune des découvertes. Quant à l’itinéraire idéal pour préparer son voyage à Madagascar, je vous invite à lire ma propre expérience prochainement.

Et si vous avez aimé cet article préparer son voyage à Madagascar n’hésitez pas à le partager.

 

Pour conserver cet article lors de la préparation de votre voyage à Madagascar avec mes meilleurs conseils, épinglez-moi sur Pinterest !

 

 

conseils voyageurs Madagascar organisation